Mana
29°
30°
Mer
29°
Jeu
Weather from OpenWeatherMap
  • Actualités

    13 avril2017

    Communiqué du proviseur

    Lire la suite
  • Actualités

    21 mars2017

    Planning de collecte des encombrants et des déchets verts

    Lire la suite
  • Actualités

    15 mars2017

    Communiqué du 14 mars 2017

    Lire la suite

Sécurité

Centre d’Incendie et de Secours de Mana

L’actuelle caserne a été construite entre 1987 et 1988, elle se situe au 51 rue des frères, juste avant le début de la départementale 22, route qui mène à la commune d’AWALA YALIMAPO.

Le bâtiment à été construit par le département. Montés en structure métallique et parpaing, les locaux sont occupés pour une partie par les services techniques de la commune de Mana et d’autre part par les sapeurs-pompiers, une coopération qui continue à nos jours.

Depuis 1987, se sont succédés différents chefs de centre : Philippe VAN- ELS, Raymonde SCARON et Jean-Claude JADFARD (actuellement en suspension d’activité, c’est l’adjudant Laurent MAGLOIRE qui assure depuis juillet 2007 et jusqu’ en 2012 l’intérim de chef de centre).

Le CIS MANA a connu une grande mutation lors de la mise en application de la loi n° 96-369 du 03/05/96 relative aux services d’incendie et de secours…

La mise en vigueur, en 2000, de la loi dite de 1996, a changé le statut du CIS et des pompiers de Mana. Ils sont placés sous la direction et l’administré du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Guyane. Avant cette date, ils étaient des pompiers communaux dirigés par le maire.

La population défendue

Le secteur de premier appel, deux communes, celle de MANA et d’AWALA YALIMAPO pour un total de plus de 10000 d’habitants.

Le CIS se compose comme suit :

  • 43 Sapeurs-pompiers dont 4 Sapeurs-Pompiers Professionnels « double statut »
  • 1 officier, 5 sous officiers, 36 hommes du rang (caporaux et sapeurs)
  • 1 infirmière/ 5 sapeurs-pompiers en suspension d’activité/3 demandes de radiation
  • Neuf pompiers bénéficient d’une convention

Équipements :

  • 2 VSAV (véhicule de secours aux victimes)
  • 1 CCR (camion citerne rural)
  • 1 CCGC (camion citerne grande capacité)
  • 1 MPR (motopompe remorquable)
  • 2 VL (véhicule de liaison)
  • 1 VIDHR (véhicule d’intervention divers hors route)
  • 1 ERS (embarcation de reconnaissance sauvetage)

Quelques chiffres :

Nombre d’intervention 2009 : plus de 620
Secours à personnes, incendie, accident de la circulation, opération diverses.

Risques Particuliers :

  • Feux de broussailles
  • Transport de matière dangereuse
  • Explosion de silo de riz
  • Transports scolaires

Fonctionnement du centre de secours

Trois équipes d’environ 10 Sapeurs-pompiers Volontaires tournent sur une semaine chacune en alternant une astreinte BIP et des gardes aux centres.

Gendarmerie Nationale

La Gendarmerie Nationale a pour mission principale d’assurer la sécurité des biens et personnes particulièrement lors d’accidents de la route. Elle est responsable de la surveillance des routes et s’emploie avec les moyens dont elle dispose pour faire diminuer le nombre d’accidents, personnes tuées et blessées.